Des Glénans à l'île de Groix en kayak

 
Cette année, j'en ai profité pour faire un séjour de découverte des côtes bretonnes, des Glénans à Ploemeur en passant par l'Aven et l'île de Groix. Un magnifique séjour où en plus le beau temps était au rendez-vous.
 

Présentation du voyage :

Etape 1 : L'île aux Moutons et l'Archipel des Glénans


Après une heure de trajet jusqu'à notre point de départ, la pointe de Mousterlin à Fouesnant, nous avons chargé nos kayaks. Puis, nous sommes parti pour une traversée vers l'île aux Moutons où nous avons déjeunés. Nous avons de la chance, la mer est calme et le beau temps est au rendez-vous. Sur l'île, nous avons pu apercevoir pleins d'oiseaux, notamment des sternes, en train de nicher.
Puis, en début d'après-midi, nous avons repris nos kayak pour rejoindre Penfret à l'est de l'archipel des Glénans.
Après une petite visite de l'île (qui abrite notamment l'école de voile des Glénans), nous avons commencé à préparer le repas du soir. Et là, j'ai malheureusement découvert que mon kayak a pris l'eau et que tous les féculents que je transportais dans mon caison arrière avaient pris l'eau.
Une fois la nuit tombée, nous avons pu monter notre campement.
 

Etape 2 : Découverte de l'Archipel des Glénans et traversée vers la pointe de Trévignon


Le matin, le vent s'est levé et nous découvrons une mer un peu agitée. Nous partons ainsi à la découverte de l'archipel des Glénans. Au détour d'un rocher à fleur d'eau, nous avons pu apercevoir un phoque peu farouche. Après cette pause, nous avons continué notre route jusqu'à l'île Saint-Nicolas.
Là, nous avons déjeuné puis nous sommes parti visiter l'île.
Le vent étant tombé, en milieu d'après-midi, nous avons quitté l'archipel des Glénans et entamé notre traversée vers la pointe de Trévignon. Au début de la traversée, j'ai pu faire quelques surfs sur les vagues. Malheureusement pour moi, en fin de traversée, le vent a fait son retour, ce qui a compliqué grandement ma tâche car mon bateau a repris l'eau. Après avoir galéré pour rejoindre la côte, j'ai finalement rejoint le reste du groupe à notre campement.
Avec Mick, nous avons fini par trouver la cause du problème : la fuite d'eau venait de la dérive.
Après un bon repas, nous sommes allé regarder la fin de la finale dans un bar à Trévignon.
 

Etape 3 : Pont-Aven, la cité des peintres


Le matin, Vincent, le responsable de Camino Kayak, m'a ramené un nouveau kayak (impossible de continuer avec le kayak qui prend l'eau) et des féculents en remplacement de ceux qui ont pris l'eau dans mon kayak le premier jour.
Puis, nous avons repris notre route : découverte de la presqu'île de Raguenes et de l'anse de Rospico. Le midi, nous nous arrêtons à Port-Manech. Durant la matinée, j'ai eu un peu de mal à m'habituer à mon nouveau kayak, celui-ci étant moins stable que mon premier kaayak.
Après un bon déjeuner, nous reprenons notre route et remontons l'Aven jusqu'à Pont-Aven. Nous laissons nos kayak au port et partons visiter la cité des Peintres. Après la visite de Pont-Aven, nous retournons camper à Port-Manech, le campement prévu sur les rives de l'Aven n'étant pas praticable.
 

Etape 4 : La rivière de Merrien


Nous reprenons notre route le matin pour traverser l'anse du Belon. En faisant du rase caillou, nous rejoignons le joli petit port de Brigneau. En sortie du port de Brigneau, le vent se lève, rendant un peu difficile notre progression. Mais,nous continuons notre route jusqu'au port de Merrien, où nous remontons à l'abri du vent la rivère de Merrien. Là, nous pouvons voir pas mal d'élevage d'huitre.
Enfin, nous arrivons à notre campement, un peu après l'embouchure de la rivière de Merrien.
 

Etape 5 : Le Pouldu, Guidel, Poemeur


Nous continuons notre route avec un arrêt pour découvrir le joli port de Doëlan. Après cette petite visite, nous continuons jusqu'à l'embouchure de la Laïta, en face de Guidel, où nous déjeunons.
Ensuite, nous continuons en profitant des vagues pour faire quelques surfs, un vrai règale. Nous nous arrêtons à Fort Bloqué pour faire le plein d'eau et quelques courses puis nous continuons jusqu'à notre campement, à Ploemeur en face de l'île de Groix.
 

Etape 6 : L'île de Groix


Après un bon petit déjeuner, nous entamons la traversée vers l'île de Groix. Après 1h30 de navigation, nous arrivons à Groix où nous déjeunons au pied de la retenue d'eau (Port Melin).
Puis, nous entamons le tour de l'île en commenant par le passage de Pen Men. Dur dur : un vent de force 5 avec de belles vagues (~ 1m50). Quelques frayeurs pour certains, mais nous continuons en longeant la côte sud de l'île : port Saint-Nicolas, puis trou de l'enfer. Nous arrivons finalement à notre campement sur un petite plage près de Loqueltas.
Le soir, nous en profitons pour aller prendre un verre sur le port de Locmaria pour nous remettre de nos efforts de cette journée.
 

Etape 7 : Retour à Ploemeur


Nous continuons notre tour de l'île : nous passons la pointe des Chats, puis longeons la côte en découvrant les magnifiques plages de Groix : la plage rouge, puis la plage des Grands Sables, la plage principale de l'île qui a la particularité d'être convexe.
Nous arrivons ensuite à Port Tudy, le principal port de Groix, et nous finissons notre tour à Port Lay.
Après un bon repas, nous finissons notre séjour en traversant jusqu'à Ploemeur. Un peu plus d'une heure de traversée pendant laquelle nous avons pu apercevoir des marsouins.
 

Liens :

 
Catégorie: