Spitzberg

J'ai fait deux voyages au Spitzberg :
  - un premier en 2003 afin de découvrir pendant une semaine cet archipel : l'Alkornet,
  - un second de trois semaines en 2005 : la Baie du Roi et la Baie de la Croix.

Ces deux voyages étaient des séjours Kayak. Cependant, lors du voyage Baie du Roi, Baie de la Croix, nous changions pratiquement de camps tous les deux jours et nous avons fait environ 400 km. Ils m'ont permis de découvrir une petite partie de l'Arctique avec ses magnifiques glaciers, les glaces dérivantes sur la mer. J'ai ainsi pu côtoyer durant ces deux voyages les phoques, les renards polaires et les milliers d'oiseaux qui nichent sur l'archipel. Nos nuits étaient rythmées par les tours de garde : eh oui, le Spitzberg est une zone à ours blancs et il est obligatoire de surveiller le campement. Heureusement, nous n'avons pas été dérangés par l'ours blanc (même si nous aurons aimés en apercevoir un de loin).

 Présentation du Svalbard et du Spitzberg :

 

 Le Spitzberg (l'île sur le toît du monde) est la plus grande île de l'archipel du Svalbard. Elle est située à moins de 1000 km du Pôle Nord. L'archipel est administrée par la Norvége.

Environ 2500 personnes vivent en permanence sur l'archipel. Il s'agit de mineurs (russes), de scientifiques, d'étudiants et de norvégiens chargés de l'administration de l'archipel.

L'archipel peut paraitre désolé, tantôt creusé par des glaciers de plusieurs kilomètres de large se jetant dans les fjords sans fin, tantôt recouvert d’une immensité de glace d’où émergent des sommets aux formes sombres. Mais ce paysage à la fois féerique et impressionnant recèle une vie intense, qui survit en hiver et explose l’été venu.

 

 Voyage "Alkornet" :

 Nous sommes arrivés dans la "nuit" à l'aéroport de Longyearbyen (il n'y a pas de nuit en été et il faisait donc jour à midi en France !). Après avoir laissé toutes nos affaires devant l'aéroport, nous sommes allés rejoindre le camping situé juste au pied de l'aéroport afin de dormir un peu. Le lendemain, nous avons découvert Longyearbyen, la capitale administrative du Svalbard et les alentours. Nous avons ainsi pu visiter le musée présentant un bout d'histoire de l'archipel et se balader un peu autour de la "ville".

En fin d'après-midi, nous avons pris le bateau pour découvrir l'Isfjord et rejoindre notre camp de base à  Alkornet.

A partir de ce camp de base, nous avons fait quelques balades à pied et en kayak afin de découvrir les deux fjords et les glaciers situés au fond des fjords. Nous avons pu apercevoir pleins d'oiseaux (mouettes tridactyles, guillemots de Brünnich, sterne arctique, labbe), des rennes et quelques phoques.

Ce voyage m'a surtout permis de découvrir le monde arctique, sa faune et sa flore et profiter des différentes balades pour faire de belles photos et ramener pleins de beaux souvenirs.

 

 Voyage "Baie du Roi et Baie de la Croix" :

Après une rapide visite de Longyearbyen et une balade dans la montagne autour de la ville, nous avons pris le bateau pour nous rendre au départ de notre périple de trois semaines, Ny Alesund.

La traversée a été assez longue (12 heures de bateau) mais nous avons eu de la chance avec le temps et nous avons pu ainsi admirer les magnifiques paysages qui s'offraient à nos yeux : plein de montagnes avec des glaciers se jetant dans la mer.

Ny-Alesund est une des quatre agglomérations actuellement habitées au Svalbard. Elle est située sur la rive sud de la baie du Roi (Kongsfjord). Ny-Alesund est le lieu habité le plus au nord du monde (78°55'N 11°56'E / 78.917, 11.933).  Il s'agit aujourd'hui d'une base scientifique partagée par plusieurs pays dont la France.

Nous avons ainsi passé une journée à Ny-Alesund pour visiter un peu la cité (malheureusement, nous n'avons pas pu voir les scientifiques français) et à effectuer les derniers préparatifs avant le grand départ : montage du kayak et le rangement de la nourriture, des tentes et des affaires dans les kayaks.
Une fois que le vent provenant des glaciers est tombé, nous avons traversés la baie pour rejoindre notre premier campement.
A partir de là, nous avons fait une marche qui nous as permis d'avoir de belles vues sur la baie et ses glaciers.
Puis le lendemain, nous avons repris les kayaks afin de continuer notre chemin en direction de la baie de la Croix.
Nous avons établi notre second campement au pied (à 500m) du glacier du 14 Juillet. Ce glacier était assez impressionnant et nous avons eu la chance de voir un sérac tomber dans la mer. La vague produite nous a montré les dangers de s'approcher du glacier. Nous avons passé une journée au glacier où nous avons pu faire une belle marche (dommage qu'il y ait eu du brouillard car sinon la vue sur le glacier aurait été vraiment magnifique).

 Puis nous avons continué notre route vers le fond de la baie de la Croix. Nous avons établi notre camp suivant dans la baie Mayer. Une fois encore, nous avons passé quelques jours à ce campement pour marcher aux alentours et découvrir en kayak le fond de la baie de la Croix.

Ensuite, nous avons traversé la baie pour rejoindre le fjord menant au glacier Lilliehooke, un glacier vraiment immense (plus de 10 km de large !). A partir de ce campement, nous avons pu approcher le glacier en kayak (tout en restant quand même à distance respectable), faire quelques marches qui nous ont permis de découvrir les beaux paysages du fjord et découvrir les vestiges de la 2e guerre mondiale et du passage des allemands dans la région.

Enfin, nous avons repris les kayaks pour finir notre périple en face du glacier du 14 Juillet et attendre le bateau pour repartir vers Longyearbyen.

 

 Liens :

- GNGL, agence de voyages spécialiste des voyages polaires

 

Catégorie: